Nous travaillons l'acier avec passion depuis 1966

04 74 61 80 61

Lexique

Retrouvez ici tous les termes et expressions dont vous aurez besoin pour mieux comprendre notre métier.

A

  • Acier : Alliage de fer et de carbone ou la proportion est comprise entre 0,02 % et 2%
    On distingue les aciers non alliés destinés à la construction de bâtiments et les aciers fortement alliés (ex : aciers inoxydables).
  • Acrotère : Ossature destinée à cacher le faitage d’un toit.
    L’acrotère est composé de baïonnettes et d’une lisse haute reliant ces dernières.
    La coiffe destinée à étancher le bâtiment est appelée coiffe d’acrotère ou couronnement d’acrotère.
  • Appentis : Structure métallique monopente adossée à un bâtiment existant.
  • Arbalétrier : L’arbalétrier est la pièce inclinée qui supporte la toiture. L’association des 2 arbalétriers forment une ferme.
  • Auvent : Toit posé en saillie d’un bâtiment pour s’abriter de la pluie.

B

  • Bande de rives : Habillage du pignon au niveau de la jonction entre la couverture et le bardage. Dans ce cas là, il n’y a pas de débord de toiture sur les pignons.
  • Bardage : Revêtement extérieur de façade. Le bardage peut être isolé ou non.
    Le bardage métallique isolé est appalé bardage double peau ; Le bardage métallique non isolé est la bardage simple peau .
    Il y a aussi le panneau sandwich, le bardage bois, les panneaux Trespa, Alucobond , Hairplan, et diverses cassettes ou panneaux composites.
  • Bicouche (toiture multicouche) : Les toits à faible pente avec acrotère sont revêtus d’un revêtement bicouche élastomère.
    Ce complexe comprend un support d’étanchéité, un isolant de type laine de roche, et le revêtement bitumineux.Des relevés périphériques permettent d’étancher les rives du complexe.

C

  • Calamine : Dès que l’on met l’acier en contact avec l’air des couches d’oxydes apparaissent ; Le décalaminage permet d’enlever mécaniquement cette couche (sablage, grenaillage …).
  • Chape : Coulis ou mortier non armé.
    La chape liquide est utilisée pour la mise en œuvre d’un plancher chauffant
  • Charge de rupture : Des essais de traction (exprimés en N/mm2) déterminent la contrainte qui entraine la rupture de l’acier .
  • Charpente treillis : Une charpente métallique en treillis est une structure triangulaire très résistante, fabriquée généralement à l’aide double cornière.
    La ferme treillis comprend une membrure supérieure, une membrure inférieure appelée aussi entrait , des montants et des diagonales.
  • Chemin de roulement : Le chemin de roulement est un profilé métallique sur lequel circule un pont roulant destiné à déplacer des charges lourdes.
    Des butées sont placées à chaque extrémité du chemin de roulement.
  • Clé en main : L’entreprise réalise complètement la construction, du dépôt de permis de construire à la remise des clés.
  • Colonnes ballastées : Colonnes constituées de matériaux granulaires sans cohésion.
    Les colonnes sont mises en œuvre à l’aide d’un maillage bien précis afin d’augmenter la capacité portante du sol et de limiter les tassements.
  • Contreventement : Système qui assure la stabilité d’un ouvrage.
    Le contreventement s’effectue à l’aide de poutres au vent, portiques de stabilité ou croix de st André.
  • Coupe feu : Durée pendant laquelle l’élément de la construction est pare flamme et isole thermiquement.
  • Coursive : Une coursive, ou passerelle, est une structure métallique permettent la circulation des personnes à l’extérieur ou à l’intérieur d’un bâtiment.
    Le platelage des coursives peut être en tôle larmée, caillebotis …
    La coursive peut être supportée par de poteaux métalliques ou fixée contre un bâtiment existant à l’aide de consoles.

D

  • Désenfumage : Le désenfumage permet d’évacuer les fumées lors d’un incendie.
    Le désenfumage s’effectue par des exutoires de fumée ; il peut également être intégrer dans des voutes pour éclairage zénithal.L’asservissement du désenfumage s’effectue à l’aide de treuil manuels sécurité incendie pour à l’aide d’un coffret CO2.
    Lorsque le bâtiment est de grande dimension, la réglementation impose des écrans de cantonnement.

E

  • Echelle à crinoline : Echelle verticale sécurisée permettant l’accès à une toiture.
    L’échelle à crinoline peut être également munie d’un portillon d’accès, d’un ou plusieurs paliers de repos et d’une cage de sécurité.
  • Ecran de cantonnement : Compartimentage des locaux pour désenfumer des volumes de bâtiments raisonnables.
    L’écran de cantonnement sépare le bâtiment en différents compartiments.
    Un bardage métallique vertical est mis en œuvre en sous face de la toiture ou du plafond afin de limiter l’écoulement latéral des fumées.
  • Enrobage : Epaisseur de béton entre l’armature et la paroi extérieure du béton .
    L’enrobage assure la protection contre la corrosion des armatures.
  • Escalier : Un escalier peut être droit, hélicoïdal, balancé, un quart tournant …
    L’escalier peut être de type industriel avec marches caillebotis ou tôle larmée.
    Dans l’habitat, l’escalier métallique devient de plus en plus un outil de décoration design et contemporain. Les marches dans ce type de fonction sont réalisées en verre, béton ou encore en bois.
  • Etude géotechnique : L’étude géotechnique ou étude de sol à pour but de préciser les contextes géotechniques et géologiques du sol sur lequel va avoir lieu la construction.
    Elle permettra ainsi de définir, à l’aide de sondages et d’essais au pénétromètre, les types de fondations à réaliser et éventuellement les drainages à mettre en œuvre.

F

  • Faitage : Ligne du toit qui relie les 2 arbalétriers ; Cette arête de toit peut cachée par un acrotère pour des raisons esthétiques.
  • Ferme : Une ferme est l’ossature composée de 2 arbalétriers. Elle supporte la couverture du bâtiment.
  • Fondations : Le type de fondation dépend de la nature du sol et des descentes de charges.
    Les fondations pevent être des massifs isolés, des fondations profondes (pieux …) si le sol n’est pas porteur, ou des semelles filantes (linéaires).

G

  • Galvanisation : Procédé de protection de l’acier contre la corrosion par recouvrement d’une couche de Zinc.
  • Garde-corps : Le garde-corps est une barrière de protection appelée également rambarde ou garde-fou.
    Le garde-corps peut être droit le long d’une passerelle par exemple, ou rampant pour l’usage d’un escalier.
  • Gousset : Pièce métallique oblique située à un assemblage entre poteau et arbalétrier par exemple

H

  • Hangar : Un hangar métallique est un bâtiment dont les façades ne sont pas fermées.
    Le hangar est généralement couvert par un bac acier prélaqué ou des bacs de toiture fibrociment sans amiante

I

  • Isolation par l’extérieur (ITE) : L’isolation par l’extérieur permet d’augmenter l’inertie thermique du bâtiment et de rompre les ponts thermiques.
    L’isolation thermique par l’extérieur est une technique utilisée depuis toujours dans le domaine de l’industriel.
    Cette technique est utilisée aujourd’hui pour tous les bâtiments industriels, commerciaux et dans le domaine de la maison individuelle afin de respecter la RT 2012 instaurée depuis Janvier 2013.
    L’isolation par l’extérieur peut être réalisée dans le cadre de construction neuve ou sur des bâtiments existants.
    Dans le cadre de l’isolation extérieure de bâtiments existants, cette technique permet également de rajeunir la façade.

P

  • Pannes : Charpente posée horizontalement sur les fermes qui supporte la couverture.
    La panne de rive est située en bas de pente ; elle est également appelée sablière.
    Les pannes sont en profil IPE, ou en profilé à froid (forme en Zed ou en C)
  • Pare flamme : Durée pendant laquelle la construction est stable au feu et est étanche aux flammes, gaz et fumée
  • Pieux : Fondations élancées qui reportent les charges de la structure sur des couches du terrain de caractéristiques mécaniques suffisantes.
  • Plancher collaborant : Le plancher collaborant est un bac acier très résistant destiné à supporter la dalle béton d’un plancher.
    Les entraxes de solivage et le dimensionnement des poutres et solives sont calculés en fonction du type de bac et des charges (poids propre et charges d’exploitation).
  • Pont thermique : Il y a pont thermique lorsque la barrière isolante est rompue entrainant une déperdition de chaleur.
  • Poutrelle : Profilé d’acier obtenu par laminage ; la poutrelle peut avoir des formes diverses : IPE, UPN, HEA …
  • PPSPS : Le PPSPS est le plan particulier de sécurité et de protection de la santé ;
    Ce document permet d’analyser les risques prévisibles et de déterminer les moyens à mettre en œuvre pour travailler en sécurité.
  • PRS : Le PRS est un profil reconstitué soudé ;
    Le PRS permet d’obtenir des formes de profilés adaptées à des contraintes mécaniques particulière qu’il est plus difficile d’obtenir avec des profilés du commerce.

Q

  • Qualibat : Organisme de qualification et certification des entreprises de construction.

R

  • Radier : Dalle épaisse réalisée pour servir de fondation à un ouvrage.
  • Rack  : Structure métallique destinée à supporter un réseau de tuyauterie aérien.

S

  • Semelle : Une semelle de fondation est un ouvrage en général en béton armé qui reprend les charges d’une structure d’une construction et qui les transmet au sol.
  • Stabilité au feu : Durée pendant laquelle la construction conserve ses caractéristiques mécaniques.
×

Vous utilisez un navigateur obsolète !

Ce site utilise des technologies modernes qui ne sont pas supportées par votre navigateur. Vous êtes susceptible de rencontrer des problèmes d’affichage. Nous vous recommandons d’utiliser ou de mettre à jour l’un des navigateurs suivants :